Chocolat vs temps pourri

Ces jours-ci il fait un temps à y lancer une main, une jambe…  fabuleux prétexte pour se faire plaisir sans trop trop de remord. Patrice m’ayant donné une fabuleuse envie, je suis passé chez Zaabär (qui se situe près de chez moi).

Vade retro satanas, juste une tuerie, un truc à tomber, ça poutre…

Petite préférence pour « Noix de Pecan de Taos » et le « blanc pistache ».

Un commentaire sur “Chocolat vs temps pourri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.